Carnet de voyage

Carnet de voyage : à la découverte de Geneva, Italia

IMG_9732geneva

Geneva, où comment découvrir une ville en 9 heures.

La journée commençait mal, un arrêt forcé de 9 heures et de la pluie. Rien n’était prévu et nous avions beaucoup de temps à attendre dans ces ruelles, sans avoir aucune connaissance de cette ville. Alors un pied devant l’autre je suis partie découvrir quelques uns de ses secrets.

En arrivant sur le port de Geneva, on ne peut pas dire que la ville apparaisse autrement qu’une grande muraille impénétrable. J’ai découvert des bâtiments élancés qui ne laissent pas entrevoir ce qu’il peut se passer derrière. En marchant pas à pas dans ses ruelles et en montant vers la partie haute de la ville, Geneva s’est déployée dans toute sa beauté.

Au début je n’arrivais pas vraiment à comprendre son fonctionnement, comment elle se positionnait dans son territoire, comment s’imbriquer ses différents quartiers. Mais finalement il fallait partir s’y perdre pour comprendre les articulations entre ses ruelles, se sentir enfermer entre deux bâtiments pour découvrir comment le ciel venait coudre l’espace interstitiel. Cette ville vient surprendre, par ses ambiances elle peut étonner, nous faire peur mais aussi nous émerveiller.

IMG_5722 IMG_5730

J’ai donc commencé par monter le long des petites ruelles pour ensuite découvrir de larges places, des avenues et des fontaines. Les nuages ont disparu, le soleil a pointé son nez et la ville s’est transformée, passant d’un endroit quelque peu étrange et angoissant à un espace imposant et rempli de surprises. Au détour de chaque ruelle, une nouvelle surprise, un monument imposant par sa taille, une architecture étonnante, un marché ou encore le ciel.

IMG_5751IMG_5723IMG_5752IMG_5770IMG_5743

Étonnante ville aux façades colorées, aux architectures diverses, je n’avais pas entendu grand chose de positif sur elle, mis à part son pesto, mais finalement elle a du charme cette géante. Elle vient comme un colosse imposer son univers puis finalement montre vraiment ses subtilités, que ce soit au coin d’une ruelle dans un petit restaurant, au pied de l’église avec un lion au regard terrifié. Tout est toujours construit dans une verticalité. On s’y sent petit à un moment et puissant dans la ruelle suivante.

IMG_5762 IMG_5772 IMG_5780

On peut l’aimer ou pas, mais elle ne laisse pas indifférente, elle t’emporte dans un sentiment étrange, amplifié par la fatigue du voyage où tu te laisses porter en montant et descendant la ville au gré de tes envies.

Et puis en bas, face à cette grande muraille bâtie, l’horizon, le port industriel, mais l’eau, une vie différente, une respiration, l’horizon face à la verticalité. Un échange étrange, un dialogue entre le construit et le vide. Un vide ? Pas vraiment, une autre ambiance s’y déroule, des marchés de tous les côtés, l’eau, les bateaux, eux aussi grands, imposants qui tentent de répondre à la ville.

IMG_5792

Près du port, des restaurants, des pâtes, excellentes forcément en Italie, mais aussi de la Foccacia. La spécialité de Geneva, elle se trouve partout, elle est servie en pain dans les restaurants, elle peut se manger nature ou composée. Sur le port, avant de partir j’ai finalement mis les pieds dans un marché bio, dans ses étales de la charcuterie, du fromage, du miel, et la fameuse Foccacia. Ça sera une nature et une au pesto, pour finir cette découverte.

IMG_5794

Merci Geneva, tu t’es fait bien belle pour nous pendant une journée.

Pour découvrir la série de photographies de la ville c’est par ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s