Asie, Carnet de voyage

Kyoto et ses lieux à ne pas manquer

Quelques jours pour visiter Kyoto, voici ma sélection des lieux à ne pas manquer, avec d’une part les visites gratuites puis les payantes.

IMG_4614

Les visites gratuites

Fishimi Inari Taisha:

Le sanctuaire aux 10 000 torii est l’une des destinations phares de Kyoto. Il s’agit du plus grand sanctuaire shinto du Japon, il est dédié à la déesse du riz Inari et de façon plus large à la richesse. Le sanctuaire se déroule sous forme d’une promenade sur la montagne également nommée Inari. La promenade se fait en passant sous les torii, ces portes de couleur vermillon. Ces dernières ont été financées par des hommes d’affaires ou des sociétés, d’ailleurs sur chacune d’entre elles vous pouvez retrouver le nom de l’acheteur ainsi que la date de pose.

La marche prend environ 1/2 journée, il faudra compter environ 2h pour atteindre le sommet, ce que je vous conseille de faire car en bas il y a énormément de monde, donc plus vous montez, plus cela devient agréable. Essayez de visite plutôt ce site en semaine, nous avons fait cela un dimanche et il y avait énormément de monde.

Gion

Il s’agit du quartier traditionnel de Kyoto, un voyage entre maisons traditionnelles et les geishas. Nous sommes passés de nuit dans le quartier, l’ambiance y est bien différente, en longeant la rivière on peut voir les chefs de restaurants préparer leurs spécialités, quelques touristes qui prennent des photos avec une geisha, les petites boutiques encore ouvertes. Dans le quartier se trouve le sanctuaire shinto Yasaka-jinja avec ses lanternes flottantes et ses cloches qui sonnent lors des prières.
Un peu plus loin, dans des petites ruelles on se retrouve dans le quartier des restaurants, des devantures à l’architecture minimaliste qui laisse entrer le regard tout en dissimulant ce qu’il se passe à l’intérieur.
Suivant la saison et l’heure à laquelle vous vous y rendez vous pourrez différentes facettes du quartier.

La forêt de bambous d’Arashiyama

Pour vous rejoindre la forêt de bambous il vous faudra vous rendre à l’ouest de Kyoto dans le quartier d’Arashiyama, connu pour le Togetsukyō, un pont de bois traversant la rivière. Pour rejoindre la forêt de bambous il faut longer la rivière puis traverser un parc. La forêt s’étend sur 500 mètres, elle n’est pas très grande mais reste l’un des endroits typiques de Kyoto.

Afin d’éviter la foule, je vous conseille d’y aller tôt et ainsi pouvoir faire des photos de l’allée de bambous sans trop de monde.

Nikishi

Le marché de Nishiki s’étend sur 400 mètres au cœur de Kyoto avec plus d’une centaines d’échoppes. Il est apprécié des touristes mais aussi des locaux et vous permettra d’y tester des spécialités locales. Vous y trouverez des étals en tout genre, des épiceries, des commerces de souvenirs, etc.

Visites payantes :

Kinkaku-ji

Kinkaku-ji Le pavillon d’or de Kyoto est un temple bouddhiste au nord de Kyoto. Inscrit au Patrimoine de l’Unesco, il est aussi appelé le pavillon d’or en référence à ses feuilles d’or recouvrant ses façades. Le jardin l’entourant se veut être une miniaturisation du paradis de Bouddha.
A la fin de la visite quelques boutiques ainsi qu’une maison de thé, où vous pourrez déguster un thé matcha ainsi qu’un petit gâteau et sa feuille d’or.

Avant l’entrée du temple vous pourrez trouver des vendeurs de glaces, n’hésitez pas à tester la glace matcha ou sésame noir, elles sont excellentes.

Château de Nijo

Derrière ses doubles fortifications et ses douves se trouve le château. Situé dans le centre de Kyoto, vous pourrez visiter ce vaste château avec ses peintures murales dorées, par contre les photographies à l’intérieur sont interdites. Le palais est un très bon exemple de l’importance de l’architecture dans les rapports sociaux, en effet suivant le rang social vous ne pouviez pas être reçu dans les pièces les plus décorées. Une des caractéristique du château reste son plancher recouvrant les couloirs, ses lattes de bois grincent à chaque pas créant le bruit d’un oiseau, le long de votre marche vous entendrez donc ce bruit caractéristique.
Puis, autour du château, les jardins créés une parenthèse inattendue dans la ville, avec les vergers, son bassin et ses pins miniatures.

 

 

2.jpg

Découvrir le Japon : Tokyo, Nara, Takaragawa Onsen.

4 réflexions au sujet de “Kyoto et ses lieux à ne pas manquer”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s